Boutique de belles laines à Bayonne, salon de thé et ateliers créatifs.

46 rue des Basques - 64100 Bayonne
Suivez-nous :

Blog

wardrobe architect logo

Wardrobe Architect : premier bilan

Cette série d’articles prend fin aujourd’hui, avec un premier bilan et pas mal de réflexions sur le thème du désencombrement.

Vous avez peut-être remarqué que j’ai sauté l’étape 13, et c’est normal : sur le blog de Colette Patterns la semaine 13 proposait un outil à télécharger pour organiser ses projets couture. Côté organisation, je me place pas trop mal, et je n’ai pas tant de projets qui nécessiteraient que je mette en place un planning, ou autre.

 

Aujourd’hui, donc, c’est la dernière étape. J’ai fait le tri dans mes inspirations, mon style, les couleurs qui me plaisent, mes coupes de vêtements préférés, ma garde-robe et mes accessoires… Dans son article, Sarai se demande pourquoi il peut être si difficile de faire du tri dans ses affaires. Elle évoque deux pistes : la peur de la perte, et la dissonance cognitive qui s’opère lorsqu’on envisage de se séparer de quelque chose que l’on a pourtant, à un autre moment, envisagé d’acquérir. L’impression de se trahir ?

C’est vrai que ces dernières années, j’ai fait beaucoup de tri chez moi et me suis débarrassée de pas mal de vêtements. Et à chaque fois, l’impression de fermer la porte sur une partie de mon identité a ressurgi. Exemple : j’ai acheté cette robe à fleurs il y a 2 ans (jamais mise) parce que j’avais envie d’être une fille qui s’assume, qui se sent jolie, qui ose mettre de la couleur. Ou j’ai acheté ce pantalon en taille 36 (jamais mis) parce que je me trouvais trop grosse dans mon 40, et je pensais que ça allait me motiver à maigrir. Ou j’ai gardé ce T-shirt tout usé parce qu’il me rappelait mes années d’étudiante.

Et puis j’ai donné ces affaires, au terme d’opérations de tri et de désencombrement successifs qui ont pu être éprouvants, parfois. Et j’ai dû réaliser que je ne fais pas et je ne ferai sûrement jamais 2 tailles de moins, je ne suis pas et je ne serai probablement pas quelqu’un qui ose se mettre en avant, et que je n’ai pas besoin de m’accrocher à un T-shirt pour me rappeler de bons souvenirs. C’est donc une sorte de deuil, de renoncement, mais vous savez quoi ? Ça passe.

Se séparer de ces objets revient à fermer des portes mais aussi à faire de la place pour autre chose. Autre chose de mieux, le plus souvent. Aujourd’hui je ne dis pas que tout est réglé mais je suis heureuse d’avoir un chez-moi qui me ressemble, des ami-e-s que j’ai choisi pour ce qu’ils/elles sont, et une garde-robe à mon image.

 

Ce que le Wardrobe Architect m’a appris

1/ J’ai beau trier, j’ai encore beaucoup d’affaires. Moi qui ait souvent eu peur de manquer, peur de ne pas m’assumer financièrement, cet aspect-là me rassure : même avec peu, je ne manque de rien.

2/ Comme j’ai besoin de peu d’affaires, je peux me permettre d’investir dans des pièces de meilleure qualité : c’est valable pour les vêtements et accessoires mais aussi pour la laine et les tissus. C’est essentiel car tout ce que j’ai acheté de cheap dans le prêt-à-porter ne tient vraiment pas la distance.

3/ Mon style ne varie pas tant que ça. J’avais déjà suivi le Wardrobe Architect en 2015 et mes réponses étaient presque les mêmes. C’est rassurant, c’est comme retrouver un vieil ami.

4/ Même si je couds et tricote des pièces plutôt « utilitaires », c’est-à-dire en fonction de mes besoins et moins de mes envies, ces vêtements-là ont une place vraiment spéciale dans ma garde-robe et j’éprouve un grand plaisir à les porter.

 

Premier bilan

Lors de l’étape 11, j’ai planifié mes projets couture et tricot pour la période printemps/été. Je souhaitais en premier lieu remplacer des t-shirts qui étaient usés. Depuis, j’ai fait rentrer quelques pièces dans ma garde-robe : certaines sont cousues, d’autres ont été achetées.

COUTURE

A ce jour, j’ai réalisé 3 t-shirts en jersey d’après le patron Briac du livre Coudre le stretch (que je recommande, il est très complet et pédagogue).

briac t-shirt top jersey coudre stretch marie poisson

Celui-ci est un t-shirt gris uni, réalisé avec un jersey qui dormait dans mon stock depuis plusieurs années. Comme il est un peu épais et pas très élastique, j’aurais peut-être dû faire une taille au-dessus au niveau de la poitrine, mais enfin, ce n’est pas très gênant. Je me suis un peu emballée et j’ai dessiné un motif mimosa à broder, mais pas sûr que j’aille jusqu’au bout de la démarche…

 

briac t-shirt top jersey coudre stretch marie poisson

Celui-ci est un t-shirt vert mint, réalisé dans un tissu donné par une amie, très glissant, léger et fluide. Et qui se froisse vite, comme vous pouvez le constater 😀

Ces deux tissus étant dans mon stock depuis longtemps, je ne me rappelais plus de leur composition exacte. Je leur ai donc fait passer le test du briquet et il s’avère que ce sont tous les deux des tissus en coton, ou tout du moins, en matière végétale. Bon point !

 

briac t-shirt top jersey coudre stretch marie poisson

Celui-ci est un t-shirt découpé dans un t-shirt Uniqlo en coton qui ne m’allait pas du tout. Mais il est un peu court car le vêtement d’origine ne m’a pas permis de récupérer beaucoup de longueur.

 

ACHATS NEUFS

J’avais besoin d’une robe pour un événement prochain, et je n’ai rien trouvé en seconde main. J’ai visité les friperies autour de chez moi et j’ai passé de longues heures sur Vinted, en vain. Je me suis donc résolue à en acheter une neuve dans le commerce. Et elle est en coton ! C’est pas facile de trouver autre chose que du polyester ou de la viscose… J’ai aussi acheté un débardeur en coton bleu marine, toujours dans l’optique de remplacer mes vêtements usés.

Donc oui, j’ai dérogé à mes engagements et acheté du neuf parce que… Je ne suis pas parfaite. 

 

ACHATS D’OCCASION

Côté accessoires (étape 12), j’avais surtout besoin de remplacer mes 2 paires de sandales. J’ai fini par trouver ce que je cherchais sur Vinted. En revanche je ne suis pas hyper sûre de la qualité de ce que j’ai acheté, mais j’en avais vraiment marre de chercher… Je ferai probablement mieux la prochaine fois.

Côté vêtements j’ai acheté un jean, aussi sur Vinted, que je n’ai pas photographié.

 

Et le tricot dans tout ça ? Je suis en train de terminer un projet qui risque de m’occuper jusqu’à fin avril. Mais je compte bien attaquer mon gilet bleu ensuite ! Je vous en reparle prochainement.

POST A COMMENT