Blog tricot, couture & zéro déchet

64100 Bayonne
Suivez-moi :

Blog

Retour sur 2021

En ce qui me concerne, 2021 a été une année… Disons « particulière », à tous points de vue. Je suis passée deux fois par la grande lessiveuse de la vie, mais le tricot et la couture sont toujours là, en arrière-plan.

2021 en tricot

Dans un précédent article où je listais mes envies tricot pour cette année, j’exprimais mon envie d’utiliser en priorité les restes de laine qui remplissent un de mes tiroirs (cf. ci-dessus). Je me suis plutôt bien tenue à cette résolution puisque que sur les 8 projets tricotés, 6 sont réalisés à partir de restes d’anciens projets, et 1 bonnet enfant a été tricoté avec des restes qu’on m’a donné (le bonnet « Beloved » n°4). J’ai juste dû racheter une pelote de laine écrue pour terminer la combinaison Iroise.

Pour tous les détails des patrons et fils utilisés, vous pouvez visiter ma page Ravelry.

En fin d’année, j’ai fait une entorse à ma propre règle et me suis offert 2 magnifiques pelote de cachemire chez Lili comme Tout, la Pascuali Organic Cashmere. Il m’a fallu un peu plus d’une pelote pour tricoter un bonnet. C’est un très beau cachemire, très doux, mais qui se détend pas mal après avoir été porté. Il faut donc le re-bloquer de temps en temps pour qu’il retrouve sa forme et sa tension initiale.

On notera que j’ai essentiellement tricoté pour mon fils, et il en a été de même pour la partie couture 🙂

2021 en couture

Pour mon fils, j’ai cousu quelques petites pièces qui n’ont pas toujours été des réussites :

  • Bloomer « Angel » de La Maison Victor mai-juin 2016 en double gaze bleue marine à motifs triangles, achetée à l’Aiguilles des Pyrénées (Pau) – jamais porté car je trouvais la forme peu esthétique et pratique,
  • Salopette adaptée du bloomer Tréboul en double gaze de coton « Savanne » – jamais porté parce que j’ai trop traîné et que c’était trop petit…
  • Bloomer Tréboul en double gaze verte à motifs plumes achetée à l’Aiguilles des Pyrénées (Pau)- porté quelques fois, jusqu’à ce que ce ne soit plus la saison,
  • Pantalon « Giant Triangle » du Ottobre enfants 6/2013 en french terry « Parrots » et bord-côte assorti de See you at six (Coocool Mercerie) – beaucoup porté et un accident de couche l’a définitivement taché…
  • Salopette adaptée d’une grenouillère sans manches du Ottobre enfants 4/2013 en jersey « Forest Animals » et bord-côte « Curry« – portée une fois, trop longue et un peu serrée au niveau du ventre donc à reprendre,
  • Pantalon « Giant Triangle » du Ottobre enfants 6/2013 en bord-côte « Curry« – pas encore porté car un peu grand pour l’instant,
  • Sweat-shirt Small Dream Factory en jersey doublé moumoute (donné)- pas encore porté car un peu grand pour l’instant,
  • Pantalon « Jim » de La Maison Victor sep-oct 2016 en chambray « Elixir » et jersey assorti (chutes d’anciens projets) – beaucoup porté mais désormais trop petit.

J’ai beaucoup aimé coudre des vêtements pour bébé et je continuerai volontiers à le faire, mais je vais privilégier les tissus en coton qui résistent bien aux lavages, et les jerseys confortables. Il y a plein de vêtements enfants trop mignons mais souvent ils ne sont pas très pratiques … La couture me permet aussi de choisir des motifs et des couleurs qu’on ne voit pas souvent en magasin.

En plus de ces petits projets, j’ai cousu une nappe dans une bachette de Mondial Tissus (le tissu n’est plus disponible sur le site internet). J’ai un faible pour les jolis tissus d’ameublement, j’adore en avoir autour de moi. La nappe est le projet parfait, je l’ai tous les jours sous les yeux 🙂

Je me suis aussi cousu le pantalon du livre Dressed dans un lin-viscose de chez Rascol qui s’est avéré être un gros raté : j’ai cousu une taille trop grande, je me suis basée sur mon tour de taille post-grossesse alors que j’aurai mieux fait de me baser sur mon tour de hanches. Et le tissu a très vite poché et bouloché. Bref, j’étais super déçue. Je l’ai quand même pas mal porté mais à la fin de l’été, il a fini dans la benne à recyclage (sans passer par la case photo, désolée).

2021 tout court

Difficile pour moi de faire un bilan de l’année étant donné que j’ai l’impression d’avoir vécu plusieurs vies en une.

Premier chamboulement, j’ai accouché début avril. Même si je ne me suis pas coupée du monde dans les semaines qui ont suivi, je suis néanmoins restée en retrait et j’ai fait passer tout le reste en arrière-plan. Mon post-partum n’a pas été une partie de plaisir (pour qui ça l’est ?) mais avec le recul, je n’en garde pas un souvenir exécrable non plus. Sauf l’allaitement raté. J’ai versé toutes les larmes de mon corps et plus encore. Et puis mon fils est rentré à la crèche début septembre, et moi, j’ai retrouvé du boulot pour début octobre.

C’est là que, fin septembre, j’ai appris que j’avais un cancer du sein. J’ai appelé le boulot où je n’avais même pas commencé pour leur dire que je ne viendrai finalement pas. Arrêt maladie, retour à la maison, retour à la case départ, mais cette fois avec une liste longue comme le bras d’examens médicaux. J’y suis entrée sans réfléchir, en plein dans l’oeil du cyclone, où sous un calme apparent je me suis fait aspirer ce qui me restait d’énergie… Octobre-novembre a été un long tunnel fait de perfusions, anesthésie générale, biopsie, IRM, micro-biopsie, scanner, prises de sang, rdv à la clinique, rdv à l’hôpital, chimiothérapie et nausées infernales, et tout ça sans oublier d’être la mère de mon fils, au passage.

Je suis toujours sous chimiothérapie jusqu’à fin février, je les supporte bien désormais (sauf les 3 premières qui ont été horribles). J’ai terminé la plupart des examens donc je suis un peu plus « tranquille ». J’évite de lire quoi que ce soit sur le thème du cancer, ça me terrifie. Je suis bien suivie, les médecins sont positifs quand à mon état de santé, alors je savoure juste le temps qui passe où je suis encore là.

2022

Franchement, je n’arrive plus à me projeter à long terme. En ce moment, j’ai très envie de refaire une garde-robe capsule pour la saison froide et peut-être la mi-saison, mais c’est tout. J’ai envie de fêter la fin de la chimio dans un bon restaurant, et d’aller en Moselle au printemps voir ma grand-mère. Alors je vais faire ça !

COMMENTS

  • 30 décembre 2021
    reply

    Valérie

    très touchée par vos mots et vos travaux. Je vous souhaite tout le courage, le soutien et l’énergie jusqu’à fêter la fin de la chimio ! et la visite au printemps qui sera le plus beau des cadeaux à votre grand mère !
    Tous mes vœux vous accompagnent

  • 31 décembre 2021
    reply

    Roxanne

    Je suis très touchée par tes mots. Je t’envoie du courage, du soleil et de douces pensées !

  • 10 janvier 2022
    reply

    Hibbis

    Plein de courage, de force et de paillettes !

POST A COMMENT